Comment communiquer dans une poubelle...


...Le défi que nous devons tous relever.

Il y a 30 ans naissait le WEB au CERN, l’outil était prometteur pour améliorer les connaissances humaines. Les outils de communication se sont adaptés et ont apporté la visibilité à beaucoup de sociétés qui n’auraient pas eu les moyens d’y accéder aussi vite et de manière aussi rentable.

Aujourd’hui, une grande partie de l’outil est devenu une véritable fosse septique à ciel ouvert remplie de haine et de fausses informations.

Pour couronner le tout, un business très lucratif s'est imposé il y a quelques années, la collecte d'informations, le Big Data, un moyen d'amplifier la diffusion du pire et d’atteindre la sphère privée. Le Big Data n’est pas un outil de communication, c’est un instrument de propagande universel accessible à tous.

Dans ce contexte, comment communiquer honnêtement le savoir-faire d’une entreprise avec des outils utilisés par des gens qui, c’est le moins que l’on puisse dire, ne sont pas tous des anges de bienveillance…

Umberto Eco nous dit:

"Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, auparavant, ne faisaient que discuter au bar après un verre de vin, sans causer de tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite, alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles."

Et d'ajouter:

"La télévision a promu l'idiot du village, auquel le spectateur se sentait supérieur. Le drame d'Internet, c'est qu'il est en train de faire de l'idiot du village un porteur de vérité."

Au-delà des polémiques, un fait est, indéniable: Internet est un miroir de la société, il faut bien reconnaître qu'il n'y a pas là de quoi se réjouir.

Il émerge 2 valeurs qui sont devenues le moteur de notre société

  1. Consommer

  2. Paraître

Comment faire pour s’exprimer intelligemment et surtout pour avoir une chance d’être entendu au milieu de ce qu’on peut appeler une crise sociale?

Comment communiquer des valeurs, des convictions et un progrès possible face à de tels outils de propagande?

La communication est aujourd’hui au centre du meilleur et du pire, comment s’y retrouver et faire les bons choix?

Quelques pistes pour avancer:

Penser différemment!

  • Prendre du recul par rapport aux process et aux méthodes miracles de la communication facile proposée par des gourous dont les objectifs ne sont pas toujours avouables

  • Placer la dignité des personnes au centre de la culture de l’entreprise, la rencontre est indispensable à une relation commerciale car elle instaure la confiance à long terme.

  • Se poser les bonnes questions avant de lancer une opération de communication. Qui dit quoi à qui et surtout comment

  • Rester propriétaire de vos données, même si l’offre de les partager semble efficace à cout terme

  • Construire sa stratégie de communication sur le long terme avec comme socle des valeurs humaines et des convictions profondes

  • Considérer ses clients et ses fournisseurs avec respect, la politesse reste une valeur appréciable…

  • Communiquer sincèrement, l’honnêteté est également une valeur sûre

  • Ne pas hésiter à se positionner en dehors de ce que la rumeur appelle « le politiquement correct » et assumer ce choix car innover, c’est souvent tracer sa voie… Seul!

La communication globale est dangereuse car elle est souvent pratiquée par des gens qui ont d’autres objectifs que les vôtres et qui utilisent des moyens opaques, pour ne pas dire illégaux. Communiquer c’est exister mais il y a des limites à ne pas franchir sous peine de perdre son âme.

Le métier d’un entrepreneur est d’entreprendre, communiquer ne s’improvise pas, surtout dans ce contexte qui est de plus en plus nauséabond…

Umberto Eco, est un universitaire, professeur émérite, érudit et écrivain italien. Reconnu pour ses nombreux essais universitaires sur la sémiotique, l’esthétique médiévale, la communication de masse, la linguistique et la philosophie.


Contact:

Serge Beck

+41 21 864 59 19

Posts Récents:
Archives

Contactez-nous:

ALAMBIQS SARL

RUE DES MOLETTES 44

1627 VAULRUZ

+41 21 864 59 19

© ALAMBIQS 2020